Togo : Un comité technique de lutte contre les produits de contrefaçon s’installe 
Santé

Togo : Un comité technique de lutte contre les produits de contrefaçon s’installe 

comité

Le Togo renforce sa ligne de préservation de la santé publique et la protection des consommateurs. Un Comité Technique de Surveillance du Marquage des Produits est mis en place vendredi dernier dans ce sens. Cette initiative est le fruit d’un partenariat entre l’État togolais et la société SICPA.SA. Elle vise à garantir la qualité des produits de consommation entrant sur le marché, notamment les eaux, le tabac et les boissons alcoolisées et non alcoolisées importées dans le pays.

C’est un comité qui est composé d’experts de l’Office Togolais des Recettes, des impôts et du ministère en charge du Commerce. Il représente une force de vigilance déterminée à combattre les fausses déclarations et la concurrence déloyale.

En encourageant les acteurs économiques à se conformer aux normes établies, il ambitionne de créer un environnement commercial plus juste et transparent.

“Cette initiative s’inscrit dans la continuité des efforts entrepris depuis juillet 2023, lorsque le Togo a institué une Commission chargée du suivi de l’exécution du contrat avec SICPA SA. Cette commission, ayant désormais le soutien du comité technique, s’engage à superviser efficacement la réforme et à veiller à la mise en œuvre rigoureuse des dispositions légales”, a indiqué Essowavana Adoyi, ancien commissaire des impôts à l’OTR et président de la Commission.

L’importance du comité technique, selon Adoyi

Il a également souligné l’importance du comité technique en le qualifiant de « béquille » de la commission. M. Adoyi insiste sur le rôle crucial de cette structure dans l’accomplissement des objectifs fixés, notamment la préservation de la santé publique en garantissant aux citoyens des produits de qualité.

Notons que le défi demeure de taille. La circulation des produits de contrebande, contrefaits, falsifiés et périmés reste une préoccupation majeure pour les autorités de contrôle.

Une étude de 2021 révèle que jusqu’à 80% de la bière et 40% des produits de tabac importés et commercialisés au Togo échappaient au contrôle de l’administration fiscale.

Dans ce contexte, le renforcement des mesures de contrôle et de surveillance s’avère essentiel pour assurer la sécurité et la confiance des consommateurs togolais.

Le travail conjoint du comité technique, de la commission et des autorités compétentes représente un pas significatif vers cet objectif, démontrant l’engagement résolu du Togo à promouvoir la santé publique et à garantir la qualité des produits sur son marché.

Aller au contenu principal