Ghana: Pour cause de vie chère, le salaire des ministres réduit
Economie

Ghana: Pour cause de vie chère, le salaire des ministres réduit

Des résultats riches sur le SERP de Google lors de la recherche de « Vie chère »

Le phénomène de vie chère se ressent dans plusieurs pays d’Afrique. Certains Etats prennent des mesures fortes. Au Ghana, le président Nana Akufoh-Addo et tous les membres de son gouvernement se retrouvent désormais avec un salaire réduit de 30% chacun.

Ainsi en a décidé le chef de l’Etat. En plus de la réduction des salaires, les ministres n’ont plus droit aux voyages à l’extérieur et aux achats de véhicules importés, ce, jusqu’à la fin de 2022.

L’objectif est de contribuer à la réduction du déficit du pays en ce moment de crise sanitaire.

Lutter contre la vie chère

L’annonce a été faite jeudi par le ministre des finances, Ken Ofori-Atta. A travers ces mesures prises, les autorités ghanéennes entendent économiser environ 360 milles euros d’ici fin d’année.

« Les pays développés ou les pays en voie de développement s’affairent à prendre des décisions pour remettre leur économie sur la bonne voie, après l’impact dévastateur du Covid-19. Et nous ne sommes pas du reste (…) », a indiqué M. Ofori-Atta.

Pour relever ce défi de lutte notamment contre la vie chère dans le pays, il est annoncé la diminution des prix du carburant de 1,6% face à la récente flambée des prix du pétrole. Une situation provoquée par l’invasion russe en Ukraine.

1 Comment

Comments are closed.