Gilbert Houngbo à la tête de l’OIT pour un nouveau contrat social mondial
Coopération Développement

Gilbert Houngbo à la tête de l’OIT pour un nouveau contrat social mondial

Des résultats riches sur le SERP de Google lors de la recherche de « Gilbert Houngbo »
Gilbert Fossoun Houngbo

L’ancien Premier ministre du Togo Gilbert Houngbo est depuis vendredi le Directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT). Il devient ainsi le premier Africain à accéder à ce poste prestigieux. Le togolais a été élu au second tour de l’élection par le Conseil d’administration de l’OIT, composé de 56 représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs.

Gilbert Houngbo a battu l’ex-ministre française du Travail, Muriel Pénicaud avec 30 voix contre 23. Etaient également candidats l’ex-ministre des Affaires étrangères de Corée du Sud Kang Kyung-wha (2 voix), l’entrepreneur sud-africain Mthunzi Mdwaba (1 voix) et l’Australien Greg Vines, directeur général adjoint de l’OIT pour la gestion et la réforme, qui avait été éliminé au premier tour.

« Je suis profondément et absolument honoré d’être le premier représentant de la région Afrique à être choisi pour diriger l’OIT après 103 ans d’existence », a déclaré M. Houngbo vendredi après son élection.

Le nouveau patron de la plus ancienne agence spécialisée des Nations unies a indiqué que le « résultat de l’élection est porteur d’un symbolisme fort ».

« Votre choix (…) répond aux aspirations d’un jeune Africain dont l’humble éducation s’est transformée en une quête de justice sociale qui a duré toute une vie », a-t-il indiqué.

Gilbert Houngbo prendra ses fonctions début octobre. Il succèdera ainsi à l’ancien syndicaliste britannique, Guy Ryder.

L’ancien Secrétaire général adjoint des Nations Unis reconnait que son élection au poste de directeur général intervient à un moment trouble de l’histoire. Un moment d’incertitude pour ce que l’avenir pourrait réserver. A cet effet, il précise que « le monde a besoin d’une OIT qui soit capable de résoudre les problèmes concrets des travailleurs et des entreprises ».

Dans son programme de campagne, Gilbert Houngbo avait promis « un nouveau contrat social mondial ».

« Les progrès accomplis ces dernières décennies en matière de justice sociale doivent être préservés et protégés, et les solutions mondiales aux nouveaux défis et opportunités doivent être centrées sur les valeurs humaines, environnementales, économiques et sociétales », a-t-il promis.

Son élection est saluée par le gouvernement togolais. Présent à Genève, à la tête d’une importante délégation pour encourager et soutenir le candidat togolais au poste de directeur général du BIT, Gilbert Bawara a exprimé sa grande joie et sa fierté pour l’élection de Gilbert Houngbo.

« J’exprime ma profonde gratitude au président Faure Gnassingbé pour son engagement constant, ses initiatives et ses efforts inlassables pour promouvoir et faire porter un togolais à cette haute fonction internationale, l’un des postes éminents et prestigieux de l’ONU, au service de l’amélioration des normes de travail et de la protection sociale », a déclaré M. Bawara.

Le Ministre des affaires étrangères, Robert Dussey et ses services ont joué une grand rôle dans l’élection de l’ancien Premier ministre togolais.

Gilbert Houngbo, un expérimenté

Le nouveau Directeur général du BIT est un cadre chevronné avec un parcours de plus de 35 ans dans le développement international. Expérience de direction de haut niveau au sein de gouvernements, des Nations Unies, de l’Organisation internationale du Travail, d’institutions financières internationales et du secteur privé. Cet habile négociateur politique et conducteur déterminé de réformes institutionnelles et de restructurations organisationnelles concrétise les gains d’efficacité et fait réussir les réformes politiques.

Il a déjà occupé plusieurs postes importants. Sur la liste on peut retenir qu’il a été Président du FIDA, le Directeur général adjoint du Bureau international du travail (BIT), en charge des Opérations sur le terrain et des Partenariats.

Gilbert Fossoun Houngbo a été Premier ministre du Togo ; Secrétaire général adjoint, Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Afrique subsaharienne ; Chef de cabinet de l’administrateur du PNUD ; Contrôleur et directeur des finances et de l’administration au PNUD ; Directeur, Financial Advisory Services, Price Waterhouse (aujourd’hui PwC), au Canada.

4 Comments

Comments are closed.

Aller au contenu principal