INSEED collecte les données sur les transactions de services
Economie

INSEED collecte les données sur les transactions de services

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a lancé vendredi une nouvelle enquête. Elle porte sur le commerce international des services (EPCIS 2020). L’opération permettra de connaître le dynamisme des transactions des services du Togo avec ses partenaires extérieurs.

La collecte des données de l’EPCIS 2020 auprès des entreprises va se dérouler du 1 er mars au 30 avril prochains  sur toute l’étendue du territoire national.

Les données collectées vont porter sur les importations et les exportations des services. Ce sera suivant les catégories de services et suivant le pays partenaires.

La méthode de collecte est l’utilisation de questionnaire imprimé-questionnaire en papier. D’abord, les  agents de collecte procéderont à la distribution des questionnaires sous pli fermé. Ensuite, ils feront le suivi de ces questionnaires auprès des répondants et leur apporteront l’assistance nécessaire pour mieux les renseigner en cas de besoins.

« Les données collectées permettront d’élaborer notamment, les statistiques sur le commerce international des services ; l’élaboration des comptes nationaux ; le suivi des accords commerciaux », a indiqué Tchiou Animaou, Secrétaire général de l’INSEED.

Les chiffres de la précendente enquête

L’enquête EPCIS est une initiative de la Commission de l’UEMOA pour faciliter, la définition et la mise en place des politiques économiques. Elle intègre les transactions de services dans les huit Etats membres.

Au Togo, les résultats de l’Enquête réalisée en 2019 au titre de l’année 2018 montrent que le pays  a exporté 321 milliards FCFA en termes de services. Le service des transports occupe 66 %, celui des Assurances 19% des exportations réalisées.

Par contre le Togo a importé les services d’une valeur de 263 milliards F CFA avec 62% des services de transport, les Assurances 8%, les services de Télécommunication, d’informatique et d’information environ 8%.

Ces chiffres, souligne M. Animaou  donnent une idée du dynamisme des transactions des services du Togo avec ses partenaires extérieurs.

La 3è  enquête  permettra de collecter des données sur les transactions des services entre les résidents et les non-résidents. Ce sera au titre de l’année 2019.

1 Comment

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal