Togo : Une aide publique de 2 000 milliards de FCFA enregistré entre 2018 et 2022
Développement

Togo : Une aide publique de 2 000 milliards de FCFA enregistré entre 2018 et 2022

aide

L’aide publique au développement du Togo sur la période 2018-2022 est d’environ 3 milliards de dollars US, soit environ 2 000 milliards de francs CFA. C’est ce qui est ressorti mercredi dernier d’un entretien tenu entre Sandra Ablamba Johnson, ministre et secrétaire général de la présidence de la République du Togo et un 1er groupe de partenaires techniques et financiers du pays.  

Il était question pour l’équipe présente d’évaluer l’état de la coopération et d’identifier les défis majeurs liés aux projets de développement en cours.

Dans un contexte économique mondial complexe avec des conditions de financement de plus en plus difficiles, le gouvernement togolais cherche à optimiser l’utilisation des ressources et à coordonner efficacement les interventions pour maximiser leur impact.

Dans cette optique, le gouvernement a annoncé la redynamisation prochaine de la Plateforme de Coopération. Cette initiative vise à présenter une nouvelle structure aux partenaires dans les jours à venir, visant à renforcer la coordination et à rationaliser les interventions pour un développement économique, social et inclusif cohérent avec la Feuille de route gouvernementale Togo 2025.

Sandra Ablamba Johnson, au nom du chef de l’État Faure Gnassingbé, a exprimé sa gratitude envers les partenaires techniques et financiers pour leur soutien continu et leurs contributions constructives.

Elle a souligné la détermination du gouvernement à accélérer la mise en œuvre des projets en collaboration avec les institutions partenaires, afin de maintenir une dynamique positive de développement.

Une aide en continue

De leur côté, les partenaires techniques et financiers ont réaffirmé leur engagement à soutenir les efforts de développement du Togo. Ils ont promis de renforcer la coordination interne pour proposer des initiatives pertinentes visant à améliorer la coopération multilatérale et bilatérale.

Aller au contenu principal