Le Togo, invité d’honneur de la 28e édition du FESPACO au Burkina
Afrique Développement Economie Tourisme

Le Togo, invité d’honneur de la 28e édition du FESPACO au Burkina

Fonsica

Le Togo sera à l’honneur à la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Le ministre de la culture, Kossi Lamadokou a reçu de la part de son homologue burkinabé, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo le courrier d’invitation. Cet évènement qui promeut le cinéma africain se tiendra du 25 février au 4 mars prochains au Burkina-Faso, pays hôte.

L’activité s’organise sous le thème : « Cinémas d’Afrique et culture de la paix ».

« J’ai l’honneur de vous informer que la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se tiendra du 25 février au 04 mars 2023, sous le thème « Cinémas d’Afrique et culture de la paix « . Pour marquer de façon particulière cette édition, je viens par la présente porter à votre connaissance que le gouvernement du Burkina Faso a porté son choix sur la République Togolaise pour être Pays invité d’honneur du FESPACO 2023 », a exprimé Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo.

Selon l’autorité burkinabé, le choix du Togo s’explique par l’effort fait par les autorités togolaises pour créer un cadre de promotion propice à la promotion cinématographique.

« En 2021, le Togo s’est doté d’un code du cinéma et de l’image animée. Cette même année, à la 27e édition du festival, le pays a remporté le prix du meilleur film d’animation, pour la « Akplokplobito », réalisé par Ingrid Agbo », a indiqué M. Ouédraogo.

Il faut noter que le gouvernement togolais, au cours de ces dernières années, a engagé plusieurs réformes structurelles dans le secteur du 7e art. Puisque le secteur est identifié comme un important levier de création de richesses et d’emplois. C’est dans cette dynamique que le FoNSICA a été créé.

Décembre dernier en conseil des ministres, une nouvelle orientation a été définie au FoNSICA à travers un texte adopté. Il est question d’un fonds qui sera dédié pour concourir à la mise en place et à la modernisation des structures et équipements techniques destinés à amoindrir les coûts de production des films togolais.

Aller au contenu principal