ZLECAF: Renforcement des liens commerciaux entre Togo et Ghana
Economie

ZLECAF: Renforcement des liens commerciaux entre Togo et Ghana

ZLECAF

Le Togo et le Ghana ont exprimé leur volonté de renforcer leurs relations commerciales dans le cadre de la mise en œuvre de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAf). Les autorités commerciales des deux pays se sont réunies mardi dernier à Lomé dans ce sens. Les discussions ont porté sur les mesures à prendre en vue de tirer parti des opportunités offertes par cette zone.

L’objectif principal de cette rencontre était de résoudre les problèmes liés à la bureaucratie douanière, qui entravent le commerce transfrontalier entre les deux pays.

Les participants à la réunion ont examiné les questions et les défis liés au commerce et au marché de la ZLECAf, tout en discutant des avantages du système panafricain de paiement et de règlement, en vue de son amélioration et de son harmonisation, en tenant compte des spécificités des deux pays.

Pour maximiser les avantages de la ZLECAf, le Togo et le Ghana se sont engagés à éliminer les barrières physiques, jetant ainsi les bases d’une coopération commerciale plus étroite.

« Même en se déplaçant à pied et sans entraves, les échanges entre Accra et Lomé sont possibles. Il nous suffit d’établir des règles commerciales, de simplifier les procédures douanières, de réduire les coûts associés au commerce et de résoudre les problèmes d’infrastructures », a déclaré Koffi Mensah Demitia, l’Ambassadeur du Ghana au Togo.

Selon Mensah Koffi Vinyo, Directeur de Cabinet du ministère togolais chargé du Commerce, cette démarche devrait « garantir la sécurité civile et économique, ainsi que la prospérité des entreprises locales. Elle devrait également favoriser l’augmentation des échanges commerciaux de produits agricoles, industriels, voire financiers, entre les deux États ».

Il est à noter que Lomé et Accra ont mis en place le poste de contrôle juxtaposé de Noépé-Akanu en 2022, dans le but de faciliter la circulation des biens et des personnes tout en promouvant la gestion intégrée des frontières dans la sous-région.

En 2022, les échanges commerciaux bilatéraux entre le Togo et le Ghana ont atteint un montant de 188 millions de dollars. Les exportations togolaises vers le Ghana ont totalisé 75,2 millions de dollars, tandis que les importations en provenance du Ghana se sont élevées à 113,3 millions de dollars, selon les statistiques de l’ONU. Cette même année, le Ghana est devenu le septième plus grand marché d’exportation pour le Togo, représentant 5,6 % de l’ensemble des exportations du pays.

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal