Faure Gnassingbé au 4e sommet G20 Compact with Africa à Berlin
Coopération

Faure Gnassingbé au 4e sommet G20 Compact with Africa à Berlin

Gnassingbe

Le 4e Sommet G20 Compact with Africa (G20-CwA) a débuté ce lundi à Berlin, rassemblant des leaders africains et des représentants du monde des affaires pour discuter des opportunités économiques et renforcer les liens de coopération. Parmi les participants distingués figure le Président togolais, Faure Gnassingbé, qui a répondu favorablement à l’invitation du Chancelier allemand, Olaf Scholz.

À son arrivée en Allemagne, le chef d’État togolais a été chaleureusement accueilli par une foule enthousiaste de membres de la diaspora togolaise, démontrant ainsi le soutien et l’enthousiasme de la communauté envers sa participation à cet événement international majeur.

Le sommet réunit non seulement les chefs d’État et de gouvernement des pays africains engagés dans des réformes économiques, mais également des acteurs clés du secteur économique, des investisseurs allemands, ainsi que des représentants du Groupe de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI).

Soutien à l’économie africaine

Le contexte du G20 Compact with Africa de cette année est marqué par une reprise soutenue de l’économie africaine après avoir surmonté diverses crises mondiales. Les discussions entre les dirigeants allemands et africains, ainsi que les partenaires privés et multilatéraux, seront axées sur le renforcement de la coopération économique, la promotion des investissements privés, et l’intensification de la collaboration, en particulier dans le secteur énergétique.

Faure Gnassingbé est également annoncé comme participant à la conférence du G20 sur les investissements privés allemands en Afrique, où il aura l’occasion de partager les réformes économiques fructueuses entreprises au Togo au cours des dernières années, ainsi que les opportunités d’affaires dans le secteur énergétique. Selon la Présidence togolaise, ce sera également l’occasion de mettre en avant les résultats positifs de la coopération dynamique avec la République fédérale d’Allemagne.

Les liens forts entre Lomé et Berlin, articulés autour de quatre axes majeurs tels que le développement économique durable, la formation professionnelle, la transformation agro-industrielle, la décentralisation, la bonne gouvernance financière, et le renforcement du système sanitaire, seront certainement renforcés à la suite de ces échanges fructueux.

Notons également qu’en préparation à ce déplacement, la banque de développement allemande KfW a récemment octroyé un financement de 20 millions d’euros à 69 communes du Togo, visant à soutenir des projets durables dans plusieurs régions du pays, contribuant ainsi à l’amélioration des services publics au niveau local. Ce geste financier souligne l’engagement continu de l’Allemagne à soutenir le développement durable au Togo.

Aller au contenu principal