Togo: 11,3 milliards de la BID pour l’électrification rurale
Energie

Togo: 11,3 milliards de la BID pour l’électrification rurale

Des résultats riches sur le SERP de Google lors de la recherche de « BID »

La Banque islamique de développement (BID) a octroyé 20,15 millions de dollars au Togo. Ceci pour soutenir ses projets d’électrification dans les régions reculées. 11,3 milliards FCFA parmi les sous, serviront au financement de projets d’électrification rurale.

Cette opération se fera par le biais de mini-centrales solaires, pour améliorer le niveau de développement humain. Et c’est à travers un approvisionnement durable en électricité à la population rurale du Togo. Des habitants des zones denses et peu peuplées, loin du réseau existant. Les travaux bénéficieront à 372 écoles, 22 092 familles et 102 centres de santé.

L’institution basée à Jeddah est un partenaire traditionnel du Togo en matière de projet d’électrification. Elle a notamment déjà débloqué 49 millions $ sous forme de prêts. Il s’agit d’appuyer des projets dans le nord du pays (l’extension du réseau haute tension de 161 kV de la CEB de Dapaong à Mango).

Ces appuis multiples font de la BID le troisième créancier multilatéral du Togo (juste derrière le FMI, la Banque mondiale). A fin 2020, la dette extérieure du pays envers ce partenaire était de 61,45 milliards FCFA, en hausse de 15% par rapport aux 53,36 milliards FCFA en 2019.

Rappelons que durant la réunion qui s’est tenue dimanche dernier, deux autres pays ont aussi bénéficié des facilités de la BID. Notamment l’Irak (17 millions $), et le Bangladesh (36,4 millions $), pour une dotation globale de 73,55 millions $.

1 Comment

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal