Togo: 13 Milliards FCFA alloués pour la sécurité alimentaire et la résilience
Agriculture

Togo: 13 Milliards FCFA alloués pour la sécurité alimentaire et la résilience

Togo

Le Togo veut assurer la sécurité alimentaire et renforcer la résilience de sa population. Les autorités ont alloué une enveloppe budgétaire de 13 milliards FCFA dans ce sens pour l’année 2024.

Ces fonds, représente 25% du budget annuel du ministère de l’agriculture et du développement rural, soit 52 milliards FCFA.

Ils seront dédiés au financement de divers projets visant à concrétiser le plan septennal de sécurité alimentaire du Togo pour la période 2024-2030, validé en juillet 2023.

Cette initiative gouvernementale vise plusieurs objectifs clés, notamment la lutte contre la faim, la consolidation de la sécurité alimentaire, la promotion d’une nutrition optimale, ainsi que le soutien à une agriculture durable. La démarche s’inscrit dans une perspective de long terme, visant à renforcer la résilience de la population togolaise face aux défis alimentaires et environnementaux.

Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire

Une part significative de cette enveloppe sera dirigée vers l’Agence Nationale de la Sécurité Alimentaire (ANSAT), chargée de l’achat et du stockage des céréales, ainsi que du préfinancement des producteurs agricoles. Cette mesure vise à garantir la disponibilité alimentaire à travers le pays et à soutenir les agriculteurs dans leurs activités, contribuant ainsi à la prospérité économique des communautés rurales.

Notons que cette allocation budgétaire s’inscrit dans la lignée des ambitions nationales du Togo en matière de sécurité alimentaire. Comme l’a souligné le chef de l’État lors du Forum des Producteurs Agricoles du Togo (FoPAT) à Tsévié il y a un an, l’objectif est de parvenir à une production nationale suffisante pour répondre aux besoins du pays.

Il a également mis en avant l’importance de renforcer la sécurité alimentaire et la souveraineté alimentaire du pays, tout en garantissant des conditions de vie dignes pour les agriculteurs togolais.

Aller au contenu principal