Togo: démarrage de la campagne de vérification des instruments de poids et de mesure
Economie

Togo: démarrage de la campagne de vérification des instruments de poids et de mesure

campagne

Le ministère du commerce, de l’artisanat et de la consommation locale a démarré depuis lundi à Lomé une campagne de vérification des instruments de poids et de mesure. L’opération se poursuit jusqu’au 19 avril prochain, et va couvrir toute l’étendue du territoire national. L’objectif est de renforcer les normes de mesure dans le domaine du commerce au Togo.

Cette activité cible spécifiquement les opérateurs économiques qui utilisent des instruments de mesure destinés aux transactions dans des lieux ouverts au public. Ainsi, tous les matériels de pesage, qu’ils soient transportables ou non, tels que des balances Roberval, des balances romaines, des balances à ressort, des balances à mono plateau, des poids divers, des bascules, les volucompteurs et les mesureurs de capacité, ainsi que les instruments de mesure de longueur tels que règles et rubans, seront soumis à une vérification rigoureuse.

Campagne de régulation

« Tous les instruments doivent être présentés en parfait état de propriété lors de la vérification. Cette démarche vise à garantir l’exactitude des mesures et à assurer la transparence dans les transactions commerciales », a expliqué le ministère en charge du commerce.

Il est à noter qu’après cette phase de vérification, des contrôles inopinés seront effectués afin de détecter tout instrument de mesure qui aurait été volontairement soustrait au contrôle initial. Les utilisateurs de tels instruments seront passibles de sanctions sévères conformément à la réglementation en vigueur.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre des efforts continus du gouvernement togolais pour promouvoir des pratiques commerciales justes et équitables. Elle vise également à protéger les consommateurs en garantissant la fiabilité des instruments de mesure utilisés dans le commerce, contribuant ainsi à renforcer la confiance du public dans le système commercial du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal