Read Time:2 Minute

Le Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL) appuie les Organisations de la Société Civile (OSC) du Togo. Elles ont validé jeudi le Guide du Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP). Le document ambitionne de renforcer les capacités des participants en la matière.

Le Guide du Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP) vise à renforcer les capacités des OSC. Elles pourront ainsi contrôler et suivre la réalisation des projets et programmes de développement dans les communes.

« Le guide du contrôle citoyen de l’action publique a l’ambition de devenir un document de référence des OSC dans leur rôle de médiation entre acteurs publics et sphère politique. Il va renforcer leurs compétences en matière de la bonne gouvernance des communes », a martelé André Kangni Afanou, Consultant pour l’élaboration du Guide.

Au total, quinze acteurs nationaux et communaux venant des 5 régions du Togo ont participé à la rencontre. Ils interviennent dans le domaine de la gouvernance locale à prendre part à cette rencontre. Occasion pour les participants d’examiner le contenu du Guide, de faire leurs propositions d’amélioration, puis de procéder à sa validation.

Ces derniers ont été outillés sur les informations, l’objectif et le cadre juridique du contrôle citoyen de l’action publique au Togo. Egalement évoqués, les acteurs et de leurs rôles, les étapes, défis et approches de solutions pour réussir le CCAP.

Le Guide mettra à la disposition des OSC, des expériences réussies et des cas pratiques des pays de la sous-région. Il s’agit ainsi de leur permettre d’avoir une diversité de choix des démarches et méthodes à explorer. Le but étant d’apprécier les actions publiques locales et évaluer les changements apportés. L’article validé sera diffusé auprès des OSC et des 117 communes et rendu accessible à tout citoyen.

Action conjuguée de l’Allemagne et de l’Union Européenne

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL). Ce programme est cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ). L’Union européenne apporte également son appui.

Le ProDeGoL appuie la mise en œuvre de la décentralisation au Togo. Il soutient le Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires et contribue au renforcement des capacités des administrations communales et des services fiscaux au niveau local  ainsi qu’à l’amélioration des services de l’état civil au niveau local et national.

Mis en œuvre par la GIZ (Coopération technique allemande), ses équipes d’appui technique sont présentes à Lomé et dans les communes de Zio 1 (Tsévié), Kloto 1 (Kpalimé), Ogou 1 (Atakpamé), Tchaoudjo 1 (Sokodé), Kozah 1 (Kara) et Tone1 (Dapaong).

Rappelons que les communes de l’Oti 1, Bassar 1, Binah 1, Sotouboua 1, Tchamba 1, Amou 1 et Yoto 1  bénéficient également de l’appui du ProDeGoL.

One thought on “Togo: les citoyens vont contrôler l’action des communes”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 19 =