Grand Lomé: transferts monétaires à 26 250 ménages
Economie

Grand Lomé: transferts monétaires à 26 250 ménages

transferts

Les transferts monétaires en faveur des familles défavorisées ont démarré dans le cadre de la phase additive du programme Filets sociaux de Base au Togo. Ces transferts bénéficient à 26 250 ménages vulnérables résidant dans 35 quartiers des communes d’Agoè-Nyivé 1, 4 et 6, Golfe 1, 4, 6, à Lomé.

La cérémonie marquant le début de cette phase s’est tenue le 31 juillet 2023 en présence de représentants des bénéficiaires, de l’ANADEB (Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base), qui est le bras opérationnel du gouvernement sur ce projet, et de la ministre en charge du développement à la Base, Myriam Dossou-d’Almeida.

La ministre a souligné l’importance de cette nouvelle phase, en mettant l’accent sur la résilience socio-économique de 15 000 ménages les plus pauvres.

« Ces ménages bénéficieront d’un accompagnement spécifique pour développer des Activités Génératrices de Revenus (AGR) afin de sortir définitivement de la pauvreté au-delà du projet », a-t-elle précisé.

Jusqu’à présent, le programme affiche une couverture de 61% de sa cible, ce qui signifie que 75 988 ménages sur les 125 000 ciblés à l’échelle nationale ont déjà reçu leur premier paiement de 15 000 FCFA.

En ce qui concerne les mesures d’inclusion économique, 8 025 ménages ont bénéficié de transferts monétaires sur une prévision de 15 000, dans le but de promouvoir leur accès aux opportunités d’inclusion économique.

Il est à noter que cette phase additionnelle du projet de filets sociaux de base est soutenue conjointement par l’État togolais, la Banque mondiale et la Coopération française (via l’AFD) avec un investissement total d’environ 18 milliards FCFA.

La Banque mondiale contribue avec 10 milliards FCFA, l’AFD avec 6,5 milliards FCFA, et l’État togolais avec 1,5 milliard FCFA. Cette collaboration permet de renforcer l’efficacité et l’impact du programme en faveur des ménages vulnérables du Togo.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal