Togo: La HAAC lance un avertissement à RFI
Médias

Togo: La HAAC lance un avertissement à RFI

HAAC

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) au Togo a adressé un avertissement à Radio France Internationale (RFI) concernant la diffusion de fausses informations. Le président de la HAAC, Pitalounani Telou, a exprimé des préoccupations quant aux récentes déclarations erronées faites par RFI sur la situation socio-politique au Togo.

Dans un communiqué officiel, la HAAC a souligné que malgré les rappels répétés à l’obligation de neutralité et d’équité dans le traitement de l’information, RFI persiste à diffuser des informations inexactes concernant le Togo.

“Nous faisons spécifiquement référence à votre segment du dimanche 5 mai 2024 à 18h30 TU, durant lequel il a été incorrectement rapporté qu’une interdiction formelle de toutes manifestations contre la Vème République était en vigueur au Togo. Cependant, le même jour, une manifestation contre cette constitution s’est tenue sans incident, après avoir été dument autorisée par les autorités compétentes, suite au respect des procédures légales requises par les associations organisatrices”, a précisé M. Telou.

De plus, la HAAC a critiqué la couverture des récentes élections par RFI, affirmant que des informations erronées avaient été diffusées concernant la suspension de tous les médias internationaux, y compris RFI, pour la couverture de ces élections.

Selon la HAAC, les correspondants au Togo de divers médias internationaux ont activement couvert l’événement du début à la fin.

Ces inexactitudes répétées ont été jugées préjudiciables à l’image du Togo et contraires aux principes fondamentaux du journalisme.

L’avertissement de la HAAC

La HAAC a averti que si de telles erreurs se répètent, des mesures appropriées pourraient être prises, y compris la suspension du droit de diffusion de RFI sur le territoire national jusqu’à nouvel ordre.

Dans sa mise en demeure, la HAAC a demandé à RFI de prendre les mesures nécessaires pour corriger ces erreurs et se conformer aux normes journalistiques internationales, dans l’espoir de rétablir une diffusion fidèle et équitable des événements se déroulant au Togo.

RFI a été priée de fournir une réponse formelle à cette mise en demeure dans un délai de 15 jours à compter de sa réception.

Cette intervention de la HAAC marque la nécessité du respect des principes journalistiques fondamentaux, notamment l’exactitude, l’équité et la neutralité dans le traitement de l’information. Elle met en garde contre les conséquences potentielles en cas de non-respect de ces normes.  

Aller au contenu principal