Togo: les faux-monnayeurs dans les viseurs du gouvernement
Finance

Togo: les faux-monnayeurs dans les viseurs du gouvernement

Les faux-monnayeurs auront le feu aux fesses dans les prochains jours au Togo. Le gouvernement prend des dispositions dans ce sens. Elles travaillent également à mettre fin à d’autres atteintes aux signes monétaires dans les Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA).

Les dispositions gouvernementales visent à mieux punir ceux qui émettent des faux billets et des contrefaçons de signes monétaires de toute sorte, au Togo.

« Ce texte fixe les incriminations et les sanctions relatives au faux monnayage en prenant en compte les agissements tels que la contrefaçon et la falsification de billets », a-t-on expliqué.

Le texte « détermine également la responsabilité pénale des personnes physiques et des personnes morales, le régime des peines applicables et les pouvoirs de la BCEAO en matière de centralisation des signes monétaires saisis ».

Il faut rappeler que l’émission et la diffusion de monnaie, le franc CFA, sont sous l’égide de la Banque centrale (BCEAO).

L’institution et les pays membres doivent cependant faire face à des cas de falsification çà et là.

En septembre dernier, par exemple, un réseau de faux-monnayeurs avait été appréhendé par la police togolaise, à Lomé.

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal