Togo: Hausse inquiétante des prix sur les marchés
Economie

Togo: Hausse inquiétante des prix sur les marchés

Des résultats riches sur le SERP de Google lors de la recherche de « Prix »

Les autorités togolaises veulent réguler les prix sur les marchés au Togo. Une équipe d’inspecteurs et de contrôleurs s’est rendue mardi sur plusieurs marchés à Lomé. La démarche du ministère du Commerce cadre avec la mise en œuvre du dispositif de surveillance des pratiques commerciales.

Les marchés ciblés sont ceux d’Adidogomé Assiyéyé, Agoè Assiyéyé, Hédzranawoé et Akodessewa. Aux constats, on déplore une hausse excessive des prix des produits de grande consommation.

Le bol de maïs est passé de 500 à 1000 FCFA. Celui du haricot à 1800 F CFA et le soja à 1200 FCFA. Les prix des autres produits sont également à la hausse, selon le constat de l’équipe.

« Les dispositions légales prévoient en cas de hausse excessive des prix, d’infliger des amendes aux commerçants qui se prêtent à ces jeux-là »; a indiqué Kafui Adovon; Cheffe division contrôle de la concurrence et de la prévention des fraudes.

A l’issue de cette visite, le ministre du Commerce, Kodjo Adedze a publié un communiqué rendu public. Il a rappelé l’existence d’un numéro vert destiné à signaler toute anomalie non-conforme à la législation en vigueur dans le pays.

« Je voudrais porter à la connaissance de toute la population, qu’un numéro vert est mis en service au ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale pour signaler et dénoncer toutes pratiques anormales de commerce qui pourraient échapper à nos équipes d’inspecteurs et de contrôleurs de commerce. Pour toutes pratiques anormales du marché, notamment, la spéculation sur les prix, la vente de produits périmés ou avariés, composez gratuitement le « 8585 » ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 », a rappelé le ministre.

Par ailleurs, il a exhorté tous les acteurs à émettre des appels exclusivement à des fins utiles. Il s’agit notamment les commerçants, les consommateurs et toute la population.

3 Comments

Comments are closed.

Aller au contenu principal