Togo: Le projet e-ID révolutionne l’accès aux services et à la sécurité
Technologie

Togo: Le projet e-ID révolutionne l’accès aux services et à la sécurité

Le Togo s’est résolument engagé dans un projet national d’identification biométrique, baptisé e-ID Togo. Cette initiative est conçue pour fournir à tous les citoyens togolais un numéro d’identification unique (NIU) basé sur des données démographiques et biométriques. Il vise à assurer une gestion plus efficace des services publics et à protéger les droits des citoyens.

Le projet répond aux défaillances constatées dans l’identification des personnes physiques dans le pays.

L’une des caractéristiques clés de l’e-ID Togo est son utilisation de données biométriques telles que les empreintes digitales et la reconnaissance faciale. Ces technologies de pointe offrent une méthode d’identification précise et fiable, permettant de minimiser les risques de fraude et d’usurpation d’identité. Cette approche révolutionnaire renforce la sécurité et la fiabilité des processus d’identification à travers le pays.

Au-delà de ses implications technologiques, l’identification biométrique joue un rôle vital dans la préservation de la sécurité nationale et dans l’amélioration de la qualité des services publics. En fournissant un moyen sûr et efficace d’authentifier l’identité des individus, cette technologie contribue à renforcer la confiance des citoyens dans les institutions gouvernementales.

Le projet e-ID Togo, une démarche moderne

Le projet e-ID Togo s’inscrit dans une démarche plus large de modernisation des systèmes d’identification du pays.

Il vise à assurer une gestion plus efficace des services publics et à protéger les droits des citoyens. Cependant, atteindre tous les Togolais reste un défi majeur, car de nombreux résidents ne possèdent pas de documents d’identification officiels tels que la carte nationale d’identité ou le passeport.

Les statistiques récentes du ministère de l’Économie numérique et de la transformation digitale soulignent l’ampleur de ce défi.

“À la fin de décembre 2022, seulement 1,32 million de Togolais étaient en possession d’une carte nationale d’identité, et moins de 500 000 personnes détenaient un passeport. Ces chiffres mettent en évidence les inégalités d’accès aux documents d’identification entre les hommes et les femmes”, ont indiqué les autorités.

Toutefois, grâce au soutien de la Banque mondiale à travers le Projet d’identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest (Wuri), le projet e-ID Togo pourrait rapidement transformer cette réalité.

L’objectif ambitieux est de couvrir une grande partie des 8 millions d’habitants du pays, garantissant ainsi à chaque résident la possibilité d’accéder à un numéro d’identification unique et aux services sociaux de base.

Notons que les étudiants des universités publiques ont récemment participé à la phase pilote de ce programme ambitieux.   

Aller au contenu principal