Read Time:1 Minute

La campagne intermédiaire d’achat de cacao en Côte d’ivoire a démarré jeudi 1er avril. Elle est marquée par la baisse du prix du kilo de cacao payé aux producteurs. Ainsi, le kilo se vend à 750 francs CFA (1,3 dollar) contre 1.000 FCFA (1,7 dollar) lors de la campagne principale d’octobre à mars dernier.

Dans un communiqué, le Conseil ivoirien du café-cacao évoque des « effets énormes » de la pandémie de Covid19 sur le secteur.

Le directeur général de cet organe, Yves Koné cite notamment des « difficultés de commercialisation dans un contexte de surproduction ». Alors que la crise sanitaire mondiale a provoqué une baisse de la consommation.

En Côte d’Ivoire, la campagne de commercialisation du cacao s’ouvre en octobre. Elle se termine le 30 septembre de l’année suivante. Le pays effectue deux récoltes par an : une principale d’octobre à mars et une intermédiaire d’avril à août.

UEMOA: la BCEAO projette un taux de croissance de 5,8% en 2021

Il est de coutume que le prix d’achat pour la saison intermédiaire se situe en dessous de celui de la campagne principale. Souvent à cause du rétrécissement des fèves occasionné par la sécheresse, notamment.

Premier producteur mondial de cacao, la Côte d’ivoire a produit près de deux millions de fèves récoltées pendant la campagne écoulée. Soit plus de 40% de la production mondiale.

Le cacao représente près de 15% du PIB du pays. Par ailleurs, près de six millions d’Ivoiriens vivent de la filière.

One thought on “Cacao: le prix du kilo sous les effets de la Covid19 en Côte d’ivoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 1 =