Recettes: l’OTR se projette pour 1000 milliards en 2024
Economie

Recettes: l’OTR se projette pour 1000 milliards en 2024

OTR

L’Office Togolais des Recettes (OTR) œuvre à atteindre à l’horizon 2024-2025 la barre de 1000 milliards en termes de mobilisation des recettes fiscales et douanières. C’est ce qu’a révélé mardi le patron dudit office, le commissaire Kokou Philippe Tchodie. Cette vision a été projetée en commun accord avec les commissaires, directeurs, chefs de divisions, chefs de sections, chefs de bureaux de l’OTR. D’autres contribuables sont donc dans les viseurs.

Le sujet a été au centre des réflexions lors d’un séminaire d’orientation qui s’est tenu lundi et mardi entre les fonctionnaires de l’OTR.

La séance a porté sur le thème : « Collaboration entre les équipes pour une meilleure collecte des recettes fiscales et douanières ».

A l’occasion, les décideurs ont défini les stratégies à mener afin d’attendre leur objectif.

« Pour les années à venir et conformément au séminaire gouvernemental, tenu il y a quelques jours à Kpalimé, qui a reprécisé et actualisé la feuille de route, nous venons également établir notre plan stratégique 2023-2025 en nous animant sur la feuille de route gouvernementale qui est issue du plan de développement du Togo 2018-2025.

En ce sens, il nous ait demandé dans les stratégies de la feuille de route que la mobilisation des recettes fiscale et douanière devait atteindre d’un taux de pression, donc un taux de prélèvement sur la PIB, donc autour de 15% à l’horizon 2025. Ce sont ces objectifs que nous avons internalisés », a fait savoir le commissaire Tchodie.

M. Tchodie trouve nécessaire l’atteinte de ces objectifs pour marquer dans le même temps le 10e anniversaire de son institution.

« Nous devons atteindre nécessairement 1000 milliards en termes de mobilisation des recettes quand on sait qu’on a commencé en 2013-2014 à un montant autour de 400 milliards. C’est des objectifs clairs qui sont partagés par tout le personnel de l’OTR », a-t-il lancé.

Le plan d’action de l’OTR

Pour atteindre cet objectif, les acteurs ont dans ce sens fixé la manière de s’organiser sur les plans de gouvernance, institutionnel, et service au niveau de chaque département sur toute l’étendue du territoire.

Concrètement, travailler sur l’amélioration de la mobilisation des recettes fiscales et douanières, la modernisation du cadastre et de la conservation foncière, le renforcement de la relation client, la modernisation et le renforcement des capacités du personnel. L’assiette fiscale va s’élargir aussi au niveau du numérique et du secteur informel.

Il faut rappeler que les recettes fiscales budgétaires collectées par l’OTR pour le financement des besoins nationaux ont presque doublé passant de 403,6 milliards en 2014 à 865,3 milliards (106 %) en 2022 malgré le contexte économique et sécuritaire difficile de ces dernières années.

La loi de finances 2023 recommande une mobilisation d’environ 912 milliards FCFA de recettes fiscales et douanières pour le compte de l’année en cours. Un défi que comptent relever Philippe Kokou Tchodie et son équipe.

Aller au contenu principal