Corruption: Bolloré verse 12 millions d’euros au trésor français
Economie

Corruption: Bolloré verse 12 millions d’euros au trésor français

Vincent Bolloré

Le Parquet national financier du tribunal de Paris a renvoyé le dossier Bolloré à un juge d’instruction. Le «plaider coupable» de Vincent Bolloré et deux autres responsables du groupe dans une affaire de corruption au Togo n’ayant pas été homologué. Déjà, le Groupe Bolloré a versé 12 millions d’euros au trésor français.

L’ordonnance de renvoi des trois hommes par le biais de la CRPC «a été rendue caduque en suite de la non-homologation» de la procédure.

Dans le même dossier, le groupe Bolloré a payé 12 millions d’euros le 8 mars au Trésor public français. La magistrate ayant examiné le dossier avait en revanche homologué la Convention judiciaire d’intérêt public (CJIP).

Le groupe Bolloré devra désormais mettre en place un programme de conformité aux règles de l’Agence française anticorruption (AFA). On parle ainsi de quatre millions d’euros.

Togocom écope d’une lourde amende de l’ARCEP

Vincent Bolloré, Gilles Alix et Jean-Philippe Dorent ont accepté avoir utilisé les activités de conseil politique de la filiale Havas afin de décrocher la gestion des ports de Lomé au Togo et de Conakry en Guinée au bénéfice d’une autre filiale, Bolloré Africa Logistics, anciennement appelée SDV. Les concernés ont reconnu les faits et plaidé coupable, selon le Parquet national financier de Paris.

SDV avait obtenu la gestion du port de Conakry après l’élection à la présidence guinéenne d’Alpha Condé fin 2010. La société avait aussi remporté la concession à Lomé peu avant la réélection en 2010 au Togo de Faure Gnassingbé.

2 Comments

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal